La Rose Baptistine

Current Size: 100%

Version imprimable

Baptistine, la Naissance d'une Rose

Roseline Giorgis est l’inventeur d’une nouvelle rose, la Baptistine. Son père, parfumeur grassois, surveillait la qualité de production des « absolues » de la Rose-pays à Grasse, pour Guerlain. Créatrice d’un jardin de 3 500 roses à l’Isle sur la Sorgue, chimiste à ses heures dans sa maison de la Rose à Fontaine de Vaucluse, ambassadrice de la Centifolia, cuisinière de pétales frais, elle endosse tous les rôles pour l’amour de sa vie : la Baptistine.

 

Toute sa vie elle a peint, étudié, cultivé les roses. Lorsqu’elle était petite, elle ne se roulait pas dans les feuilles mortes, mais dans les pétales de roses. Ainsi, elle avait gardé précieusement un rosier que son père lui avait offert pour ses 14 ans. Et ce ne fut pas un hasard si ce rosier survécut, car aujourd’hui, Roseline ne vit que pour lui. Elle se dit « chargée de mission ». Après de nombreuses recherches réalisées par l’INRA, sur la précieuse plante, elle obtient le Brevet qui reconnaît à son créateur un droit de propriété et d’exploitation. C’est ainsi que naquit Centifolia Baptistine Giorgis. Cette nouvelle rose du parfumeur possède sa propre carte d’identité. Elle est issue d’une longue lignée de célèbres roses Grassoises Centifolia cultivées depuis le XVIIIè siècle pour la parfumerie. Sa fleur rose, pulpeuse est composée exactement de 106 pétales. Le rosier, buissonnant et courbe, haut d’un mètre, offre entre 5 et 12 fleurs en grappes. La floraison abondante a lieu tout le mois de mai.

L’obtention de ce brevet ouvre un avenir tout tracé à son inventeur. Pour faire germer toutes ses idées, Roseline Giorgis créé, en 2004, l’association Rose des Arts. Elle compte aujourd’hui 200 membres.

La Maison de la Rose

Roseline et sa rose Baptistine ont leur écrin. Il y a une vingtaine d’année, Rosaline passait à Fontaine de Vaucluse et le hasard fit que la plus belle maison du village était à vendre. Petit hôtel particulier du XIXè siècle, sa façade magnifiquement sculptée cache des trésors.. Sur le côté de la maison, verrière et terrasse en fer forgé s’ouvrent sur la Sorgue toute proche. C’est là que notre passionnée installe son laboratoire, sa librairie olfactive, sa distillerie de 60 litres et tous ses souvenirs de voyage…

Son atelier

En 2010, son atelier-laboratoire est mis aux normes de l’AFSSAPS et, grâce à l’acquisition d’un alambic, elle peut enfin réaliser sa première distillation. Évidemment, l’eau de rose est fabriquée avec l’eau pure et transparente de Fontaine de Vaucluse. L’eau est prise à la source même, au creux du rocher de Fontaine, ou dans le puit dans sa maison, à 11 mètres de profondeur. Pour fabriquer trois litres d’eau de rose, il lui faut 100 kilos de roses. Mais elle va plus loin, et endosse sa blouse de chimiste. Elle créé, toujours à base de sa rose fétiche, baume, crème de beauté, contour des yeux, parfum, huiles de massage, savon parfumé…Des roses (trois tonnes), par distillation fractionnée elle obtient l’Eau Riche (aux vertus anti-oxydantes). Son travail et les grandes qualités de cette rose héritée d’un passé lointain, à Grasse, elle obtient l’ultime substrat de la Baptistine : « l’absolue » de rose (au final, 1 Kg). L'industrie de création de parfum utilise beaucoup les absolues dans leurs compositions, le tout dans des proportions très infimes. Et c’est pourquoi, Roseline se tourne de nouveau vers Grasse, sa ville natale, afin de construire un avenir à sa rose et frappe aux portes des grands parfumeurs.

En attendant, Roseline aime partager sa passion et ouvre les portes de sa maison. Elle fait régulièrement des démonstrations de distillation, des fabrications de confits de pétales à partir des pétales des fleurs. De nombreuses activités sont proposées : découvrir l’histoire des églantines, des roses Centifolia et de la Baptistine, bien nommée « la rose du parfumeur », des roses simples et sauvages ; apprendre les différents usages des pétales dans la parfumerie, la thérapeutique, la gastronomie ou la symbolique. Ici, on hume la teinture de benjoin, les hydrolats, les huiles essentielles. En saison, on peut même participer à la distillation avec découverte des matières premières qui composent un parfum.

Roseline propose également des cours de cuisine aux herbes et aux fleurs. Préparation de condiments, sel aux herbes et sucre parfumé. Confection de confits de pétales, roses en gelée, sirops et liqueurs, confiserie, chocolats et vinaigre.

Au jardin

Roseline enlève sa blouse de chimiste et passe son tablier de jardinière. Depuis deux ans, notre passionnée a créé un magnifique jardin…de roses, bien sûr. 3 500 rosiers y seront en fleurs au mois de mai prochain, dont 1200 rosiers greffés sur Laxa et Indica Major.

C’est la Communauté de Communes du Pays des Sorgues Monts de Vaucluse qui a permis de louer ce terrain d’un hectare (bientôt 2 hectares) à l’association « Rose des Arts ». Tout près de l’Isle sur la Sorgue, six espaces d’expérimentations et de production sont plantés depuis un an. Agriculture Bio, évidemment. Ici, toute l’attention est portée aux insectes et plantes qui accompagnent la rose.

Visite, récolte, ouverture au public, aux écoles, cours de jardinage. Encore une fois, les idées ne manquent pas.

Dans ses ateliers d’été, Roseline propose de découvrir les paysages, les bouquets, la botanique ainsi que la taille, le bouturage et le semis. On pourra y acheter l’églantier laxa, la rose pompom des murailles et la rose Centifolia simple grassois.

La récolte des fleurs aura lieu à floraison durant un mois, du 15 mai au 15 juin.

Tous les matins, les jardins sont ouvert au public avec avec une boutique gourmande, des parfums, des cosmétiques, l'herboristerie botanique bio.

 

ROSE EN ROBE NOIRE

En hommage à Guerlain, le laboratoire de Rose des arts propose une nouvelle création dans la gamme GASTRONOMIE. Un chocolat particulier et innovant qui met en valeur la subtilité de la Baptistine, nouvelle rose de la parfumerie Grassoise cultivée sur 1ha sous label ECOCERT à l’Isle sur la Sorgue

Sortie d’un bain de chocolat noir, la rose confite est délicatement enrobée mêlant le parfum de la reine des fleurs aux délices du cacao pur…. A découvrir et partager !

Boites duo ou ballotins sur commande / Détails Tarifs et Livraison : marta.rosedesarts@gmail.com

 

Le site Internet : http://rosedesarts.fr

 

Boutique show-room à la Maison de la Rose à Fontaine de Vaucluse, sur rendez-vous : les vendredi, samedi, lundi après-midi.

 

Renseignements pour les visites : 33(0)4 90 20 39 15

La roseraie des Baptistines 
1268, Chemin de Reydet
84800 L’Isle sur la Sorgue 

La Maison de la Rose 
84800 Fontaine de Vaucluse