Châteauneuf de Gadagne

Current Size: 100%

Version imprimable

Charmante cité à l’âme provençale, riche de son passé de plus de mille ans, Châteauneuf-de-Gadagne tire son nom des Guadagni, célèbre famille originaire de Florence en Italie. Elle a toujours préservé au cours des siècles son originalité et son caractère indépendant. La devise des Ducs de Gadagne était « L’obstacle augmente mon ardeur ».

Son château féodal, démantelé après la Révolution, était un des plus grands de la Région. Châteauneuf de Gadagne est aujourd’hui réputée pour son cadre, sa qualité de vie et la présence de nombreux équipements.

La vigne & le village de Châteauneuf-de-Gadagne

Cette réputation elle la doit aussi au savoir-faire de ses vignerons qui, depuis des générations, cultivent la vigne sur des côteaux de galets roulés constituant un terroir exceptionnel. Cinq caves particulières et une cave coopérative produisent des vins des Côtes-du-Rhône réputés dont la toute nouvelle appellation : « Côte du Rhône Village, Gadagne ».

Châteauneuf-de-Gadagne, le berceau du Félibrige

Châteauneuf-de-Gadagne a vu naitre « le Félibrige », mouvement du renouveau de la langue provençal, comme l’annonce fièrement les panneaux placés sur la route « Castel Nou de Gadagno, Brès dou Felibrige ».

Un des premiers documents que rédigea le Félibrige fut un almanach, l’Armana Provençau, en 1855, qui annonçait les prochaines manifestations et fêtes, mais surtout contenait l’histoire de la Provence, afin d’instruire les provençaux et de les initier à la littérature provençale.

 

Le village offre au promeneur un dédale de ruelles et de places ombragées, qui permettent de gagner le plateau de Campbeau où se trouvent un original « Monument aux Morts » dû au ciseau du sculpteur Jean-Pierre Gras et le tombeau de Pierre-Marie d’Alcantara Goujon, bienfaiteur de la commune.

La nature qui entoure le village de Châteauneuf-de-Gadagne

Au Plateau de Campbeau, de la table d’orientation la vue s’étend sur le Mont-Ventoux, les Monts de Vaucluse avec la célèbre Fontaine, la chaîne du Lubéron et celle des Alpilles. Au pied du village la fraîche plaine irriguée par le réseau des rivières et canaux est, depuis Avignon, la porte d’entrée du Pays des Sorgues.

Au nord du plateau le Château de la Chapelle avec son parc public, son jardin de la Noria et son parcours ludique pour les enfants (le Bois de l’Aventure), constitue un ensemble de détente et de culture, les salles du château abritant de nombreuses activités.

 

Au levant de la colline se trouve le Château de Fontségugne (Domaine viticole privé), où, le 21 mai 1854 fut fondé par Frédéric Mistral et ses amis (Paul Giéra, Joseph Roumanille, Théodore Aubanel, Anselme Mathieu, Jean Brunet, Anfos Tavan, …) « le Félibrige », mouvement littéraire, artistique et culturel de renaissance de la langue provençale, faisant de Châteauneuf-de-Gadagne un lieu emblématique pour toutes les régions de la langue d’oc.