Le plateau de Campbeau

Current Size: 100%

Version imprimable

Châteauneuf-de-Gadagne, village perché sur la rive gauche du Rhône, abrite le vignoble de l’appellation Côtes du Rhône Villages Gadagne produite sur le plateau qui le couronne, tout en haut, le plateau de Campbeau.

Un plateau aux galets orangés

D’une altitude moyenne de 115 mètres, ce long plateau a plus de 50% de son sol recouvert de galets orangés… et de vignes aux feuilles bien vertes, protégées du Mistral par les traditionnelles haies de cyprès. Le contraste des couleurs est des plus jolis ! Ce paysage offre des balades bien agréables, que ce soit à pied, à vélo (il existe un circuit balisé : lien vers téléchargement sur site) ou même à cheval !

Châteauneuf de Gadagne

Depuis la table d’orientation qui s’y trouve, on découvre le magnifique panorama qu’offre le village sur le fameux Géant de Provence, le Mont Ventoux, mais aussi sur les Monts de Vaucluse avec notre célèbre Fontaine et sa belle rivière, la Sorgue, et sur les dizaines de villes et villages disséminés tout autour dans la plaine. En promenant, au détour des chemins, on profite même de la vue sur les Dentelles de Montmirail, ou au sud vers les Alpilles et sur la chaîne du Luberon.

Tout est là ! Avis aux amateurs photographes ou aux artistes…

Le château de Font-Ségugne

Sur ce plateau se trouve le château de Font-Ségugne légué par Marie Pierre d’Alcantara Goujon, maire de la commune de 1813 à 1816 et bienfaiteur du village. C’est dans ce château qu’est né ce mouvement destiné à remettre à l’honneur la langue provençale, le fébrilige.

Porté par l’illustre Frédéric Mistral, prix Nobel de littérature en 1904 pour son œuvre Mirèio (Mireille) écrite en langue provençale, ce mouvement littéraire s’est largement étendu en Provence (impossible de visiter ce lieu actuellement, mais on peut le découvrir depuis la grille d'entrée). Chateauneuf de Gadagne en est le berceau.

Il est par contre possible de se recueillir devant le Monument aux Morts installé non loin, sculpté par Jean-Pierre Gras ( « AUX ENFANTS DE GADAGNE MORTS POUR LA France 1914-1918), avec l’inscription en provençal :

Ame moun vilage

mai que toun vilage

Ame ma Prouvence

mai que ta prouvinco

Ame la Franco mai

que tout !

Si l’on ne veut pas trop marcher, on peut simplement profiter du beau parc public du château de la Chapelle qui offre un parcours ludique pour les enfants : le Bois de l’Aventure. A moins qu’on ne se laisse tenter par une dégustation de vin dans les domaines viticoles de l’appellation tout autour…