Le Corso nautique

Current Size: 100%

Version imprimable

Féérie Nautique

Une fois de plus lors de cette manifestation, la Sorgue est à l’honneur.

Il faut dire que cette rivière est rarement autant illuminée la nuit. Deux soirs de suite, une dizaine de chars fleuris naviguent le long du quai Rouget de l’Isle. On peut voir de tout, chaque fabriquant de chars laisse libre cours à son imagination. Chaque embarcation navigue en musique sous les yeux ébahis de la foule. Ces barges sont manœuvrées par trois hommes à l’aide des perches traditionnelles de Nego Chin (embarcation typique de la Sorgue).

Le défilé des chars

Les chars naviguent avec toutes sortes de personnages féériques, sans oublier celui où trône la Reine du Corso et ses dauphines. Le Dimanche soir (dernier dimanche de juillet) le défilé commence à la tombée de la nuit. Le lundi soir, à la même heure, il se termine par l’incroyable bataille de fleurs. Au préalable, les personnages sont présentés le samedi matin, en défilant dans le centre-ville.

Venez assister à ce corso unique en son genre

C’est Gustave (Raymond) Légier qui a créé le Corso Nautique 1953, juste après la reconstitution de la société des Jouteurs en 1952. Quand le Corso a été créé il y avait deux Reines une rouge et une bleue comme les couleurs des joutes. Les deux premières Reines étaient Camille Pelisson & Josette Rousset !

Ce sont les jouteurs qui ont eut l’idée de faire le Corso sur l’eau. Les Reines étaient toujours obligatoirement des filles natives de l’Isle sur la Sorgue. Les chars étaient et sont toujours montés sur les bateaux traditionnels « Nego Chin », un jury était constitué à l’époque par les touristes de l’Isle sur la Sorgue qu’on allait chercher dans les hôtels, les chars étaient ainsi jugés de façon impartiale. Mais le prix du plus beau char se jouait souvent entre deux familles : Meda – Herisson et Mme Crassard (femme du boucher de la rue Carnot).