La Brocante à l'Isle sur la Sorgue

Current Size: 100%

Version imprimable

La Brocante à l'Isle sur la Sorgue

L’Isle-sur-la-Sorgue, 3ème place Européenne de la brocante et des antiquités

Depuis maintenant près de 40 ans, la brocante a forgé l’identité de la cité l’Isloise, lui assurant une notoriété Internationale. Tout commence en 1890 avec la famille Légier et se poursuit aujourd’hui avec la quatrième génération dans les métiers de l’ébénisterie et de l’antiquité.

En 1890, Joseph Légier est antiquaire à l’Isle sur la Sorgue. Il s’installa à Paris après la première guerre mondiale. Son fils Raymond travaille à ses côtés et après le Krach de Wall Street, la famille revient en Provence. C’est à René Légier, petit fils de Joseph que l’on doit la création de la première foire à la brocante de L’Isle-sur-la-Sorgue. Il assiste à une exposition au Palais des Papes d’Avignon, séduit, il décide avec son ami Albert Gassier et l’aide de leurs épouses, d’organiser la première foire à la brocante le 15 août 1966 ; 14 exposants sont au rendez vous : des Hommes, des meubles, des objets et une île au milieu dessinée par les bras d’une rivière, La Sorgue. Dans la tranquille cité, voici plus de 40 ans une idée germe. Cette idée, glanée de rencontre en rencontre, de convergence en convergence, aboutit en 1966 à la création de la première Foire à la brocante de l’Isle sur la Sorgue. Elle est non seulement la première foire à la brocante de l’Isle sur la Sorgue mais la première en province aussi.

Elle innove, elle inaugure et fixe une nouvelle orientation économique, un nouveau départ, à une cité de pêcheurs de lainiers, de papetiers, de paysans, qui tous, tour à tour, vont disparaître ou presque.

 

La première foire à la brocante du 15 août 1966 fut un franc succès.

Les deux co-initiateurs, René Légier et Albert Gassier avaient envoyés plus de 2000 invitations à quelques notables et connaissances des alentours. Par chance, la veille un reportage passa sur les ondes de l’ORTF, fait par un journaliste amoureux de l’Isle et qui en tant que bon journaliste avait flairé la trouvaille ! Ce reportage eut pour effet, d’attirer un public beaucoup plus nombreux que prévu. Au soir du 15 août, la poignée d’initiateurs réunis prennent la décision de reconduire la foire du 15 août l’année suivante ! et dans la foulée, d’en créer une seconde au moment de Pâques.

 

Juste après Londres et avant Saint-Ouen

L’Isle-sur-la-Sorgue constitue, juste avant Saint-Ouen et après Londres, la deuxième plate-forme européenne du commerce des antiquités. Au fil du temps, des commerces d’antiquités, de décoration, des galeries d’art se sont développées et sédentarisés.

Ils constituent aujourd’hui une activité économique majeure pour la ville qui est passée de 7 000 habitants en 1960 à 20 000 habitants aujourd’hui.

L’Isle-sur-la-Sorgue définitivement en tant que capitale de la Brocante et de l’Antiquité, à savoir l’idée de concentrer sur un même lieu un certain nombre de professionnels de la « Brocantiquités ». Évidemment cet essor et cet élan auront des conséquences multiples. Économique à coup sûr, puisque, entre le nombre croissant d’amateurs qui viendront de tous les pays du monde chiner à l’Isle et les marchands venus des États-Unis, du Royaume-Unis, d’Italie… s’approvisionner dans cet immense grenier du sud, l’impact de la ville a été fulgurant. Les journalistes suivront en masse la tendance de ce nouveau marché qui devient l’égal du fameux marché de Saint-Ouen. Combien de restaurateurs, de cafetiers, d’artisans, de commerçants et d’entreprises diverses ont prospéré grâce à l’attractivité de pôle fédérateur ?

L’évaluation est difficile à faire. Toutefois, il suffit d’aller voir les villes similaires qui entourent l’Isle-sur-la-Sorgue pour se rendre compte du virage heureux qu’il a engendré.

Ainsi naquit, à la fin des années soixante-dix, la formule des « villages » qui donnera l’élan et l’essor que l’on sait à la Venise Comtadine.

 

Les dates

Foire à la brocante

Rendez-vous à la Pentecôte & à la Toussaint : dimanche & lundi

Contact: ABIS 04 66 57 53 39 

Site internet

 

Foire Internationale antiquités et brocante

Pâques : Du vendredi 3 avril au lundi 6 avril 2015

15 août : Du jeudi 14 au dimanche 17 août 2014

Site internet

 

Marché aux livres anciens

Il se tient tous les derniers dimanches de chaque mois

de 8 à 18 heures sur l’esplanade Robert Vasse.

 

Marché à la brocante, toute l’année

Tous les dimanches matins, de 8 à 18 heures,

avenue des 4 Otages.

Contact : ABIS tél : 04 66 57 53 39

Site internet

 

Charte de Qualité

Depuis 1966, le cœur de la ville bat au rythme de ses deux grandes foires internationales à la brocante et aux antiquités.

Plus de 500 professionnels, exposants et sédentaires, offrent aux visiteurs un choix inégalé de marchandises.

Dés 2003, une démarche qualité s’est vue instaurée par la ville et les membres de la Compagnie d’Experts Français en Antiquité. Il s’agit d’un engagement de chaque exposant à présenter une marchandise de qualité dans l’enceinte de la foire. Le respect des engagements de la charte de qualité est contrôlé par des experts certifiés, membres de la Compagnie d’Experts Français en antiquités et mandatés par l’organisation.

 

Des experts sur les foires internationales

Les experts ne sont pas au seul service des organisateurs puisque les visiteurs peuvent à tout moment s’adresser au Commissariat Général de la Foire, situé dans le Parc Gautier, pour solliciter l’avis d’un des membres de la Compagnie des Experts Français en Antiquité. De plus, ce conseil est totalement gratuit.

 

Des experts pendant Pentecôte et Toussaint

L’association des brocanteurs de l’Isle sur la Sorgue qui organise les déballages du dimanche matin, et les deux foires de Pentecôte et Toussaint s’est pleinement associée à cette démarche qualité. Des experts seront présents à Pentecôte, et à la Toussaint pour offrir les mêmes services.